//RP DU MOMENT*
Titrejoueur & joueur
Resume } Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

//LES RP LIBRES*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo
//DEMANDES DE RP*www.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudowww.titre//Par pseudo



 

 :: PARTY HARD :: LES RPS Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il y a des jours comme ça... (Nemesis)

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
2016-03-20, 16:19
Aujourd'hui est un jour comme les autres.
Une nouvelle mission est arrivée ce matin-même, accompagnée de sa dose de précision habituelle. La proie du jour est un Valkyrie un peu particulier : il est capable de voler, ce qui rend toute poursuite terrestre impossible. Par chance, le Ragnarök n'est pas dépourvu de moyens de transport pouvant pallier ce problème ; avec ma combinaison, de plus grandes possibilités s'offrent à moi. Les propulseurs dont je me suis doté peuvent s'y connecter, ce qui m'octroie un avantage énorme par rapport à d'autres utilisateurs, puisque je peux les contrôler en partie grâce à mon système nerveux, mais la puissance et la fiabilité du dispositif est inférieure à celles dont disposent les autres androïdes. Peu importe, ça fera l'affaire pour le moment. Le Valkyrie n'a pas l'air particulièrement dangereux, je peux donc espérer en avoir terminé rapidement et le ramener à la base avant que la nuit tombe. Ça m'arrangerait : j'aimerais bien sortir, pour une fois. J'en ai un peu marre d'être coincé seul chez moi avec pour seule compagnie la montagne de documents administratifs que je dois consulter pour vérifier mon identité. Cette tâche est tellement pénible qu'elle me plombe le moral.
La course-poursuite n'est pas bien longue : à l'heure prévue par mes informateurs, le Valkyrie en question déboule devant moi à toute vitesse. J'ai à peine le temps d'apercevoir sa silhouette, mais je le reconnais à l'aile unique qui lui a poussé dans le dos. Cette erreur de la nature me donne des envies de rire : il est ridicule, ainsi atrophié, et ne devrait pas représenter une grande menace pour moi. Je me sens fort, incroyablement puissant avec mes nouveaux propulseurs qui devraient compenser le handicap que j'ai sur lui. Cet expédient me semble presque injuste, je préférerais que nous nous affrontions d'égal à égal, avec pour seules armes nos compétences personnelles, mais il faut parfois faire des concessions. J'ai bien conscience de ne pas être dans les grâces de mes supérieurs, en ce moment, mieux vaut donc éviter de se griller tout seul par un échec qui aurait pu être évité. J'ai à peine le temps de noter sur mon carnet que le Valkyrie est bien passé devant moi que je m'engage dans la poursuite. J'active mes propulseurs : le démarrage fait vibrer doucement ma combinaison, et je me sens soudain dans mon élément. La bagarre, j'adore ça, j'ai besoin de cette dose d'adrénaline qui me convainc que je suis en vie. Quand on ne croit pas à sa mémoire, sans doute les sensations fortes sont-elles la seule certitude à laquelle se raccrocher.
Ces propulseurs sont vraiment efficaces : je suis deux fois plus rapide que d'habitude. Je pourrais presque prendre la peine d'écrire toute la course-poursuite sur mon carnet, une expérience que je n'ai jamais pu faire mais qui me fait rêver – ou pas, puisque je dois être deux fois plus réactif si je veux éviter de me prendre un piéton ou un mur en plein visage. J'attends de prendre suffisamment de vitesse pour pouvoir m'envoler à mon tour. Je ne pourrai pas me déplacer avec la même aisance que le Valkyrie, mais j'espère pouvoir lui foncer dessus comme un boulet de canon alors qu'il ne s'y attend pas.

« Attention, j'arrive ! » annoncé-je au moment où je décolle.

Un pied, puis l'autre, et je m'élève tout doucement au dessus du sol. Pas de beaucoup, quelques centimètres à peine, mais la sensation est étrange et accélère les battements de mon cœur. J'éprouve un bref élan de jalousie à l'idée que le type que je poursuis puisse expérimenter cette sensation à l'infini. Malheureusement, je n'ai pas le temps de me réjouir d'avantage. Je suis capable de percevoir les ratés de ma combinaison une demi-seconde à l'avance. J'entends comme un cliquètement et je sens que ma seconde peau perd soudain toute sa vie. C'est exactement ce que je ressens en cet instant, et je comprends, affolé, que ma proie va m'échapper pour cette raison. Merde, non, pas ça. J'ai eu le temps de décoller d'une dizaine de centimètre du sol avant que je me fasse assaillir par la vague électrique de mon armure. Ma chute n'a pas commencé que je suis déjà en train de partir. Je ne sentirai pas l'impact, piètre consolation.
Pour moi, c'est le noir complet.
Revenir en haut Aller en bas
Il y a des jours comme ça... (Nemesis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il y a des jours comme ça où l'on se dit qu'on aurait mieux fait de rester couchés...
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DAFTLAND! :: PARTY HARD :: LES RPS-
Sauter vers: